Budget sans se priver

Budget et dépenses à Kuala Lumpur

Un point financier sur les dépenses mensuelles et le bufget à prévoir – bon à savoir pour ceux qui veulent se lancer !

Avant de prendre la décision de partir vivre en Malaisie, nous avons cherché à élaborer un budget moyen mensuel pour s’assurer que notre expatriation valait la peine financièrement. J’ai eu beaucoup de difficultés à trouver des choses sur les dépenses à prévoir. Alors voilà en espérant que ça serve, voici nos dépenses détaillées pour vivre normalement à KL avec 2 enfants !

Pour info, toutes les dépenses sont calculées avec un taux de conversion de l’euro à 4,8 RM.

En France, le plus gros poste du budget mensuel d’un ménage français moyen reste le loyer… ici l’école prend la 1ère place !

1ère dépense : l’école

Contrairement à la France, l’école en Malaisie n’est pas gratuite. Si on veut mettre son enfant dans une bonne école dès la maternelle il faut aligner les ringgits !

  • Nous avons choisi d’inscrire Charlie – 3ans, petite section de maternelle – dans une petite école locale du réseau Montessori. Pour des journées allant de 8h à 15h30, cette école nous coute environ 1500 RM (320€) par mois tout compris (cantine, gouter, garderie pendant les vacances, sorties, etc).
  • Pour Camille, c’est là que le budget est sacrément plombé. Mais au vu de l’école, des équipements, du personnel pédagogique et de l’éducation donnée aux enfants, ça les vaut bien : pour des journées de 8h à 14h30, l’école française (LFKL) nous coûte 2 700 RM (560€) par mois comprenant le transport scolaire et la cantine.

Donc pour 2 enfants en bas âge, on est déjà à un peu moins de 900 euros d’école par mois 😨.

Le 2e poste du budget : le loyer

Pour notre appartement (dont je détaille la recherche ici), j’avoue qu’on s’est fait plaisir : 160m², 3 chambres, autant de salles de bain et de balcons, à l’avant dernier étage d’un condo avec une vue imprenable sur tout KL… Donc effectivement, on paie peut-être un peu cher et il y a certainement moyen de trouver moins cher dans d’aussi bonnes conditions.

En même temps, ce même appart à Paris, nous n’aurions jamais pu nous l’offrir (ni même le visiter d’ailleurs 😂). Alors quitte à être loin de chez soi, autant se faire plaisir ! Et finalement, comparé au prix parisien, son loyer paraît ridicule : 4 200 RM (875€) pour un meublé avec gout ! Ici, on ne parle pas de charges de copropriété, les seules charges pour le locataire sont l’eau et l’électricité. A titre de comparaison, les prix du m² en location à Paris tourne autour de 30 euros - notre appart est six fois moins cher : 5,5 €😁.

L’assurance santé

En Malaisie, il faut souscrire à une assurance santé privée (enfin on n’est pas obligé mais c’est mieux !). Il en existe de toutes sortes : nous en avons choisi une (AIA) qui nous couvre les frais d’hospitalisation uniquement. Cout : 270 RM (56€) / mois pour nous 4. Pour l'instant, nous n'avons pas encore expérimenté le système médical de la Malaisie, je croise les doigts 🤞.

Les courses, les restaurants

Pour ce qui est de la nourriture, je n’ai pas fait un calcul précis de nos dépenses. Mais il me semble que si on achète principalement des produits locaux, la nourriture est beaucoup moins chère qu’en France. Nous allons beaucoup plus au restaurant car les prix y sont dérisoires (toujours si on mange local). Pour un plat et une boisson dans un restaurant local, on s’en sort pour 3€. J’estime à la louche le budget nourriture à 3000 RM (620€) par mois courses et restaurants compris pour 4.

Pas de voiture ! Mais le Grab…

Fini la voiture, ici on se déplace en « grab ». Le coût d’une voiture étant relativement élevé dans le pays, il est préférable de se déplacer en grab : moins cher et moins contraignant qu’une voiture. Nous avons la chance d’habiter dans un quartier animé près des écoles, du travail, donc peu de déplacements en semaine. Le Grab nous coute environ 400 RM (80€) par mois.

Les dépenses diverses mensuelles

Pour les dépenses diverses, je sais que ça n’intéresse probablement pas la majorité d’entre vous, mais c’est le genre de choses que j’aurais aimé trouvé lorsque j’ai cherché l’info sur les blogs !

  • Internet : 180 RM (37€),
  • Electricité : 230 RM (50€). Il n’existe pas de tarifs préférentiels en fonction des jours de l’année ou heures de la journée. En revanche, ils ont un système de tarifs progressifs en fonction de la consommation. Les 200 premiers kWh ont un faible tarif, les 100 suivants un tarif moyen et tous les suivants un tarif 2 fois plus élevé au plus bas. De cette manière, les kWh « jugés superflus » pour la climatisation, les appareils électroménagers, etc sont facturés très chers.
  • Eau : le prix du m3 d’eau est dérisoire : 2,28 RM (0,475 €) / m3. A titre de comparaison, le prix du m3 moyen en France est de 2€, soit 4 fois plus cher. Nous payons donc environ 20RM (4€) par mois.
  • Machine pour filtrer l’eau : alors oui l’eau n’est pas chère mais elle n’est pas potable ! Nous payons donc une machine pour filtrer l’eau et la rendre potable tous les mois : 130 RM (27€)
  • Abonnement mobile : 35 RM (7€),
  • Abonnement dans une salle de sport : 250 RM (50€)
  • Et probablement bien d’autres que j’ai oublié 😉

Pour les impôts, je ne saurais pas trop vous dire car on n’y est pas encore passé, mais on nous a parlé d’un taux d’imposition à 20% environ.

Pour résumer

Au final, si on met de côté les grosses dépenses que sont l’école et le loyer, le reste est très abordable ce qui a le mérite de compenser un peu 😅.

Graphique répartition des dépenses à Kuala Lumpur

One Reply to “Budget sans se priver”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.