Les clichés sur la Malaisie sont-ils fondés ?

Les clichés en Malaisie sont-ils fondés ?

Quels sont les idées reçues les plus régulièrement citées sur la Malaisie ? Des paysages paradisiaques au pays du métissage ethnique, nous avons tenté de répondre à cette question sur trois clichés.

Un pays aux paysages paradisiaques et encore peu colonisé par les touristes

Effectivement, on ne peut plus le cacher. La Malaisie regorge d’endroits magnifiques : des plages aux eaux turquoise, sable fin blanc et poissons multicolores à la jungle la plus vieille du monde. Oui, la Malaisie regorge de pépites touristiques.

En revanche, il en va de ma propre expérience, ces endroits idylliques sont pollués par les déchets. Sur des îles sauvages au large de Langkawi, je me rappelle avoir vu un singe avec la patte coincée dans une canette de coca. J’en suis restée traumatisée 😨. Ce qui m’attriste le plus, c’est que ces paysages paradisiaques ne le resteront probablement pas longtemps si les comportements n’évoluent pas. Quant à la masse touristique, il reste encore des lieux épargnés et ce sont bien souvent des endroits peu connus. Nos dernières vacances au Perhentian Islands sont le reflet du discours que je vous tiens : à côté des bancs de poissons multicolores, on pouvait voir des bouteilles d’eau et des paquets de chips restés coincés dans les coraux 😟.

Déchets sur une plage des Perhentian en Malaisie
Déchets sur une plage des Perhentian Islands by Colocho @ Wikimedia Commons

La Malaisie : le pays du métissage ethnique

La Malaisie est le seul pays musulman au monde où l’Islam côtoie les autres religions dans la plus grande tolérance. D'ailleurs, cette caractéristique lui a valu le surnom du « smiling Islam », autrement dit l’Islam souriant et tolérant.

Il faut savoir que le pays est à majorité musulmane à 61%. Le reste de la population se répartit entre bouddhistes (20%), chrétiens (9%) et hindouistes (6%). Pour la petite anecdote, la composition de l'équipe marketing dans laquelle je travaille, ressemble au début d'une blague : "Un indien, une chinoise, une malaisienne et une française sont dans un bureau..." 😆.

Il n’est pas rare de croiser une femme voilée discutant avec une femme en mini short et débardeur sans que ça ne choque personne. Les paysages urbains peuvent être composés d’une mosquée voisine d’un temple bouddhiste, représentatifs de la richesse de l’interculturalité du pays.

 

Trois lieux de culte ultra connus à Kuala Lumpur : un temple hindouiste, une mosquée et un temple bouddhiste.

Néanmoins, il semblerait qu'il y ait une montée de l’Islam radical. La multiculturalité, caractéristique très spéciale de la Malaisie, pourrait disparaître. En effet, dans certains états très conservateurs, la police islamique surveille de très près la population, l’homosexualité est condamnée par des châtiments corporels et de plus en plus d’écoles coraniques voient le jour.

On y mange merveilleusement bien et pour trois fois rien

Cela est vrai pour les pays d’Asie du Sud Est en général mais particulièrement pour la Malaisie. En effet, du fait de la mixité des différentes cultures, on peut manger de tout à tous les prix : du thaï à l’italien en passant par l’indien, le chinois, le malais et le japonais.

Street food en Malaisie : Gurney Drive à Penang
Street Food sur Gurney Drive à Penang

 

Lorsque nous avons emménagé dans notre appartement sensé être entièrement meublé, j’ai été surprise de constater que la cuisine était à peine équipée : pas de lave-vaisselle, très peu d’ustensiles de cuisine et de vaisselles. Après quelques jours, j’ai compris que le malaisien ne cuisine pas. Et pour cause ! Il y a tellement de petits restaurants de rue dans lesquels on mange très bien pour moins de trois euros. Je comprends qu’ils ne prennent pas la peine de faire leurs courses, à manger et la vaisselle (à la main). Seulement moi, j’aime bien cuisiner et manger chez moi 😆.

 


 

Cet article s’inscrit dans le cadre d’un événement spécial: le carnaval d’articles. Il s’agit d’un challenge entre blogueurs passionnés par l’interculturalité. Nous sommes neuf participants et la bonne nouvelle c’est que nous représentons tous des cultures différentes ! Nous allons rédiger trois articles au mois de Mai chacun sur un thème donné. Pour cet article, vous l'aurez deviné, il s'agissait des clichés sur notre pays d'adoption. Enfin, si nos articles respectent les règles imposées par les organisateurs, ils paraitront dans un e-book publié en Juin. Bien sur, je ne manquerai pas de le partager via la newsletter !

Je vous invite donc à aller voir les autres blogs participant à ce carnaval d’articles.


Articles similaires

3 Replies to “Les clichés sur la Malaisie sont-ils fondés ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *