Qu’est-ce qu’on mange en Malaisie ?

Manger en Malaisie

Tellement de saveurs !

Aller au resto : l’embarras du choix !

Il faut avouer qu’on est plutôt gâté niveau diversité de restauration : le mélange culturel fait qu’on peut manger de TOUT, du thaï à l’italien en passant par l’indien, le chinois et le japonais. Il est facile de trouver de quoi manger pour tous les gouts, tous les budgets et à n’importe quelle heure du jour : ils sont ouverts du matin au soir et vous serviront ce que vous voulez même en plein milieu de l’après-midi. Et tous ces restaurants se partagent le même bout de trottoir dans la joie et la bonne humeur 😀 Il nous est arrivé de dîner pour 24 RM pour 4 (soit moins de 5 euros), boissons comprises ! Et c’est vraiment très bon.

Réapprendre à faire les courses

Dans les supermarchés, on trouve de tout, certes à des prix très variables mais au final on n’est pas perdu à ne pas savoir quoi acheter. On trouve même des produits français de la marque casino ! On retrouve tous les produits de base qu’on a en France : pâtes, riz, œufs, farine, viande, poisson, gâteaux, confiture, pain, pates à pizza, etc. Il y a même du nutella ! Nous n’avons pas encore trouvé de marché mais ça fait parti de nos objectifs des prochains week end 😉 Il faut dire qu'ils ont un sacré un rayon de fruits et légumes dont le tiers m'est inconnu, il faut donc que j'explore progressivement les produits locaux 😉

Assiette de fruitsEn revanche, il faut avouer qu'ils ne sont pas très généreux en produits laitiers... ou plutôt c'est en France que nous le sommes ! Niveau dessert, au début, on était un peu limité : pas de petits suisses, de mousse au chocolat, de crèmes dessert, de compotes, de yaourts comme on en trouve facilement en France. Mais alors ils sont très bons sur les fruits ! Du coup, on se fait des assiettes de fruits en dessert, un délice ! Dragon fruit, mangue, fruit de la passion, petites bananes, ananas, kiwi, pastèque, lime, papaye, etc...

 

On vit dans un pays musulman, y a pas de doutes !

Rayon non halas du Mercato Ce qu’il y a de surprenant dans le « Mercato » (supermarché de Sri Hartamas dans lequel je fais les courses), c’est qu’il y a un rayon qui doit occuper 5% du magasin intitulé « NON HALAL » dans lequel on retrouve sans surprise tout ce qu’on peut à base de porc : saucisse, jambon, lard, etc…

 

 

 

Rayon non Halal du Mercato

C’est bizarre mais je ne suis jamais à l’aise quand je vais dans ce rayon, j’ai l’impression que c’est le « mal » ! Un peu comme le rayon des vidéos pour adultes dans un magasin de location de films (oui je sais ça n’existe plus, mais moi j’ai connu ça !) Et alors le ponpon, c’est quand tu te rends à la caisse, et que le caissier met un gant pour faire bipper le produit non halal et le mettre dans un sac.

 

 

 

J’ai déjà entendu de drôles d’histoires à ce sujet (les auteurs se reconnaitront probablement 😉) :

  • Une amie rentre dans un grab avec ses sacs de course et le chauffeur lui demande si ses courses contiennent des aliments à base de porc, car si oui, il refuse de la prendre !
  • Un couple d’amis en recherche d’une maid fait passer un entretien à une jeune femme qui leur explique qu’elle ne pourra pas travailler chez eux si un produit à base de porc ne fait ne serait-ce que passer la porte de l'appart.

J’ai quand même la nostalgie de certains produits…

Beurre salé Les produits qui me manquent le plus sont :

  • le beurre salé (celui avec les gros grains qui croquent sous la dent),
  • le chocolat de chez Thill (amis vosgiens, si vous me lisez !),
  • le bon fromage fermier (je précise « bon » car on en trouve mais alors c’est le fromage industriel sans gout genre le Babybel ou le cheddar) avec la crème qui coule et l'odeur de pied, celui qui te donne une haleine à faire fuir tes gosses ! 🤣
  • le bon vin 🍷!! Ici la taxe sur l’alcool est la 3eme plus cher au monde. Un ami malaisien nous disait que l’alcool était taxé à 300% (oui oui je n’ai pas mis un zéro de trop 😆) mais je n’ai pas réussi à confirmer ce chiffre par d’autres sources. Depuis que nous sommes arrivés, nous avons bu UNE bouteille de vin blanc (un tariquet classique) acheté à 58 RM (soit 12 euros). Quand on sait qu’on mange très bien dans des restaurants dans la rue pour 10 RM, c’est un luxe ici de boire de l’alcool ! Dans les restaurants, la bière 🍺 est aussi chère voir plus chère que le plat, alors on s'en permet une de temps en temps.

Merci de m'avoir lu jusque là. J'ai toujours en tête d'écrire un article sur les démarches administratives en Malaisie mais comme il est assez négatif, je retarde la publication... 😉

A bientôt !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *