8 réflexions agaçantes à éviter de faire à vos amis expatriés cet été

amis autour d'un barbecue

Ca y est l'année scolaire est terminée et vous vous apprêtez à rentrer en France ? Peut-être êtes-vous même déjà en France ! Vous allez retrouver famille et amis qui vous ont tant manqués durant cette année ! Ha, vous avez de la chance ! Ça ne sera pas notre cas cette année. Mais étant entourés d’expatriés rentrant en France cet été, j’ai souhaité écrire un article sur le sujet inspiré par eux et par d'autres. Voici quelques réflexions qui peuvent agacer les expatriés en vacances en France, donc à éviter ! 😉

« T’es pas super bronzée, finalement ? »

Et non désolée, je ne passe pas mes journées à faire la crêpe à la piscine 😂. Même en vivant dans un pays très proche de l’équateur avec une température moyenne de 32°, nous ne nous exposons pas au soleil. Je dirais même qu’on fait encore plus attention à ne pas s’exposer car il fait tellement chaud que c’en est désagréable. Les malaisiens évitent au maximum de sortir à l’extérieur. Ils passent la majeure partie de leur temps couverts de la tête aux pieds dans des endroits climatisés : tours de bureaux, centres commerciaux, restaurants, voitures, etc. On passe pour des vrais touristes lorsqu’on marche sur le trottoir 15 minutes quotidiennement pour aller chercher Charlie à l’école sous un soleil de plomb. Il fait tellement chaud qu’on marche sous le parapluie à la chinoise 😉.  

« Eh l’expatrié ! C’est toi qui invites ? »

Non s’il vous plait arrêtez de croire que l’expatrié vit dans une maison de luxe avec piscine entouré de petits personnels et qu’il est payé des sommes colossales. C’est peut-être vrai pour certains d’entre eux, mais ce n’est pas la majorité. Alors que tu viens de dépenser la moitié des économies de ton année de travail dans les billets d’avion pour rentrer en France, que tu n’as qu’un contrat local avec des dépenses supérieures à tes amis français (avec notamment les écoles), tu veux bien régaler mais pas tous les jours hein ! 😏

« C’est un peu les vacances dans les vacances pour toi là ? »

Alors oui c’est vrai qu’on va à la piscine presque tous les jours et qu’on se permet de partir 1 semaine par ci par là dans des îles paradisiaques à 2h de chez nous, mais le reste du temps on travaille comme tout le monde ! Et le séjour en France s’apparente rarement à des vacances.

« Vous allez faire quoi quand vous rentrerez en France ? »

un homme se cache sous la tableOk cette question est légitime, mais honnêtement elle est déjà assez anxiogène pour nous. Alors quand on aura des pistes, on vous tiendra au courant 😉.

« T’aurais pu essayer de rester plus longtemps ! »

Alors que tu as déjà cramé les 3/5e de tes congés annuels pour faire le tour de la France et essayer d’optimiser un maximum les transports tout en rendant visite au maximum de personnes, ce genre de réflexions se passe de commentaires…

« Désolée, on ne va pas pouvoir venir vous voir »

Quand tu t’es farci 15h de vol, 2 escales avec 2 enfants et que tu entends tes proches te dire « désolée, ça va faire beaucoup pour les enfants 2 heures de route… », tu restes dans l’incompréhension… ou alors, ils n’avaient peut-être juste pas envie de te voir 😄.

« Vous avez trop de chance. »

Aussi curieux que ça puisse paraître, on ne s’est pas réveillé un matin dans un pays étranger sans avoir levé le petit doigt. C’est une situation que nous avons provoquée, cherchée, accompagnée de contraintes assez lourdes. C’est vrai que c’est chouette que les enfants puissent découvrir un autre pays et une autre langue mais pour en arriver là, ça n’a pas été de tout repos 😉.

« Je ne sais pas comment vous faîtes, moi je n’aurais pas pu ! »

Pas pu quoi ? Partir loin de ta famille ? Tout quitter ? Abandonner tout ce que tu as construit ? Te passer de la bonne bouffe française ?

Dis comme ça, on a l’air de gros monstres égoïstes qui n’en ont rien à faire d’avoir tout quitté, mais nous aussi ça nous pèse parfois. Alors faire ce choix n’a pas été facile, mais il y a tellement de choses à découvrir que ça serait dommage de s’en priver ! D’autant qu’on n’est pas parti pour toujours hein !


Vous souhaitez partager une idée, un commentaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.