Une journée type à Kuala Lumpur

Une journée type à KL, emmener ses enfants à l'école

"Mais à quoi ressemble vos journées ?"

Vous êtes nombreux à nous poser la question, alors voici comment se déroule nos journées du réveil au coucher ! Je vais essayer de ne pas être trop descriptive et ennuyeuse 😉

DRRIIIIIINNNNGGGG ! Il est 6h30 !

Le soleil n’est pas encore levé et moi, je ne suis pas réveillée, 6h30 c’est beaucoup trop tôt ! Mais c’est comme ça et il faut s’y faire car ici l’école commence tôt pour finir tôt. J’ai donc un quart d’heure « pour moi » avant le réveil de la Tribu. Je dis pour moi mais ce n’est pas vraiment ça, c’est plutôt un quart d’heure pour préparer le petit dej, les sacs, les affaires des enfants pour qu’il profite encore de quelques minutes de sommeil. Mais ça je pense que toutes les mamans connaissent ces quelques minutes de silence matinale avant la tempête du matin 😉.

Attente du bus scolaire du LKL à Waldorf TowerEnsuite, on petit déjeune sans trop traîner car le bus de Camille vient la chercher à 7h22 précisément en bas du condo. L’inconvénient quand on habite en haut d’une tour de 28 étages, c’est qu’il y a un élément très aléatoire dans la gestion du timing qui s’appelle l’ascenseur : on peut mettre une minute pour descendre comme 10… 😴 alors vaut mieux être prévoyant si je ne veux pas courir les grab pour amener moi-même Camille à l’école (je croise les doigts ça ne m’est encore jamais arrivé).

Et de un ! 😅

Pour Charlie c’est un peu plus cool le matin puisque son école ouvre vers 8h15 et qu’on peut le déposer jusque 9h environ. Lorsque je remonte à l’appart, il est 7h30 : le temps de l’habiller, de ranger un peu et on est reparti pour un 2e petit tour d’ascenseur vers 8h. En général, nous partons ensemble Arnaud, Charlie et moi à pied : nous déposons le papa de la tribu à son travail et on continue notre chemin Charlie et moi jusqu’à l’école.

Sur le chemin de l’école

Les singes aussi commencent leurs journées

J’adore le chemin de l’école : tellement de paysages différents ! Il y a environ 1km de marche que l’on fait en 20 minutes (un petit bout de 3 ans, ça ne marche pas vite 😉). D’abord, la ballade commence par longer le bout de jungle qu’il y a le long de notre condo. Lorsque nous sommes chanceux, nous croisons des singes et là on rallonge généralement le trajet de 5 minutes 😄. Ils viennent souvent pour chiper les ordures de notre condo et repartent ensuite dans la jungle.

Le calme du matin avant l'agitation de la journée

Ensuite, on traverse la zone piétonne qui grouille de petits restaurants la journée, sauf que le matin à 8h tout est tellement calme avant la tempête… on croise quelques gardes qui ont l’air fatigué d’avoir passé la nuit à « sécuriser le périmètre ». Nous traversons ensuite le centre commercial de Sri Hartamas qui est encore fermé, on y croise tout le personnel de ménage qui récure les sols avant l’arrivée des clients.

Les rues de Sri Hartamas

On arrive enfin sur la partie « non abritée » du trajet, je veux dire par là qu’on marche sur un trottoir jusqu’à l’école. Il m’est déjà arrivé d’attendre des plombes que la tempête se calme avant d’entamer la dernière partie du trajet car impossible de braver le vent, les seaux d’eau et le tonnerre. Cette section de trajet est agréable (lorsqu’il ne pleut pas) car c’est assez résidentiel et peu passant, on passe notamment devant une école malaisienne et bien souvent à 8h, les enfants sont déjà dans la cour à faire du sport ce que Charlie adore regarder.

Poubelles sur le chemin de l'école

 

Le côté un peu moins sympathique, c'est qu'on passe aussi devant les poubelles de condo, il n'est donc pas rare de croiser un rat nous barrer la route ou un cafard errant. 😱

 

Ecole Sparkles Montessori de Sri Hartamas

 

 

On arrive enfin devant son école, c’est l’heure du câlin, des bisous et du « have a good day » ! Les premiers jours, Charlie pleurait un peu au moment de se séparer mais maintenant, ça va beaucoup mieux, il est tout fier d’aller à l’école !

"Fais attention où tu mets les pieds !"

Un trottoir encombré à Kuala LumpurCette phrase, mes enfants doivent l'entendre un nombre incalculable de fois... j'ai arrêté de compter ! Je fais un aparté sur l’état des trottoirs : certains trottoirs sont dans un piteux état avec des nids de poule et des trous de la taille d’une plaque d’égout. Ce qui me surprend c’est que lorsqu’il y a des travaux sur la chaussée, il ne s’embête pas à baliser le périmètre pour des raisons de sécurité comme en France. Ici si tu tombes dans le trou t’avais qu’à faire attention à là où tu mets les pieds ! 🤣

Et de deux ! et de trois !

Retour à l’appart, il est 8h30. Maintenant, c’est ma journée qui commence ! Pour l’instant, je travaille en télétravail car les bureaux sont encore en travaux mais ils devraient être prêts pour Novembre. Je travaille donc de l’appart jusque 12h30 ce qui est très confortable. Je travaille à mi-temps ce qui me permet de consacrer la 2e partie de la journée aux enfants.

La pause déjeuner

Bien souvent, on se retrouve avec Arnaud et les autres osteo pour manger ensemble dans les petits restaurants du quartier : c’est simple, rapide, pas cher, bon, parfait pour la pause déjeuner.

La tempête, les enfants et moi

En général, surtout en ce moment car on est dans la saison des pluies, il commence à pleuvoir vers 15h, pas de chance pour moi c’est l’heure à laquelle je dois sortir et marcher pour aller chercher les enfants 😩! Ça m’est arrivée pas plus tard que la semaine dernière : il est 15h, je jette un coup d’œil au ciel par la fenêtre pour savoir si je prends un parapluie. Lorsque je vois ce ciel noir qui s’avance vers nous, je sais que je vais passer un mauvais moment 😨

Arrivée des orages à KL

Quand il pleut, ca rigole pas !

Je récupère donc Camille à 15h. Pas le temps de monter déposer son sac, on va vite chercher Charlie qui termine à 15h30 avant de se faire tremper les os ! Soit, j’ai de la chance et on passe entre les gouttes, soit je n’en ai pas et on se débrouille autrement : on appelle un grab ? qui est bien souvent une mauvaise solution car la demande est tellement élevée quand il pleut qu’il est annoncé sensé arrivée dans 10-15 minutes, ou alors on attend que ça se calme et on sera en retard pour récupérer Charlie, ou on brave la tempête, tanpis après tout ça n’est que de l’eau ! Bien souvent, ca se termine par un mélange des 3 solutions 😅

Il n’est que 16h mais j’ai l’impression d’avoir fini ma journée

Piscine fin d'après midi Waldorf TowerRetour à la maison vers 16h, j’ai bien souvent l’impression qu’il est 19h car récupérer ses enfants aussi tôt ça ne me paraît pas « normal ». Alors on fait quoi jusque 19h ? Et bien on prend le temps ! Le temps de gouter, de faire les devoirs, de jouer un peu et puis on va à la piscine : comme disent les enfants, on va d’abord à la piscine « froide » (comprendre la piscine normale même si pour eux froid c’est 28 degrés) et après à la piscine « chaude » (comprendre les jacuzzis avec de l’eau à 40 degrés). Retour à l’appart : le papa de la tribu est de retour, le temps de la douche, du diner vers 19h et hop les dents, pipi et au lit vers 20h.

Voilà, vous savez tout ! Si vous me lisez encore, c'est que vous ne vous êtes pas endormis, merci ! 😉

Articles similaires

2 Replies to “Une journée type à Kuala Lumpur”

  • Toute la famille au lit à 20h !!!!C’est pour quand le troisième ?Et ce programme quotidien, c’est 6 jours sur 7?Bon courage tout de même.

    • Exactement !! On y travaille JP, tu seras le premier informé 😉 Ce programme c’est un jour type de la semaine avec boulot et école, donc plutôt du lundi au vendredi !
      Bon courage à toi aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *